60 jours d’essais + 6 mois de garantie sur les coutures de nos culottes menstruelles

Les protections menstruelles

 

Au pays cotonneux des protections menstruelles

En tant que femme, lorsque l’on vous demande ce qu’est une protection menstruelle, si vous répondez « tampon et serviette hygiénique« , vous êtes probablement passé à côté de certaines alternatives écologiques. D’autant que la meilleure façon de bien vivre ses règles est peut-être de commencer, tout simplement, par bien choisir ses protections menstruelles. Suivez-nous pour un petit tour d’horizon de tout ce qui existe dans ce domaine.

 

Pourquoi utilise-t-on des protections périodiques ?  

De la puberté à la ménopause : les règles

A l’exception des périodes de grossesse où les règles font une pause, toutes les femmes doivent composer avec celles-ci durant trois à sept jours par mois, et ce, pendant près de quarante ans. Pour celles qui ne le savent pas encore ou qui ont oublié, ce flux sanguin est un signe fort de notre féminité puisqu’il est lié à notre fertilité et donc à notre capacité à concevoir un enfant. C’est la raison pour laquelle il cesse dès le début de la grossesse, cet arrêt étant l’un des premiers signes sur lequel une femme peut se baser pour savoir si elle est enceinte. Ce n’est pas la seule utilité des règles puisque certaines études ont montré que les cycles féminins expliqueraient pourquoi les femmes vivent plus longtemps que les hommes. L’information est peut-être à prendre avec prudence, mais ce qui est sûr, en tout cas, c’est qu’il reste encore beaucoup de choses à apprendre sur les règles féminines.

 

Des protections périodiques pour absorber le sang des règles

Une fois par mois, toute femme réglée doit donc trouver une solution pour absorber le flux sanguin. Cela passe par la protection menstruelle. Elles sont de deux types : internes ou externes. Les externes sont les serviettes hygiéniques, lavables ou jetables, et les culottes menstruelles. Leur principe repose sur un ensemble de matières absorbantes qui capte le sang au niveau de la vulve. Les protections internes, tampons hygiéniques, avec ou sans applicateur, et coupelles menstruelles, s’insèrent dans le vagin. La matière cellulosique du tampon absorbe le sang alors que la cup elle sert de réceptacle. Chaque type de protection possède des avantages et des inconvénients, même si nous, nous trouvons que les alternatives écologiques sont forcément bien mieux !

 

protections menstruelles : serviettes hygiéniques, tampons, coupes menstruelles et culottes menstruelles

Des protections menstruelles pour tous les « goûts » ?

 

Les protections jetables : pratiques, mais…

Les protections menstruelles jetables sont les plus connues et les plus utilisées dans notre pays. Faciles à trouver, vu que même la plus petite supérette de votre quartier en propose, c’est souvent le premier choix des jeunes filles qui découvrent leurs règles. Si vous avez un minimum de conscience écologique, vous avez dû vous rendre compte que tous les mois, vos serviettes hygiéniques, ou vos tampons dans une moindre mesure, produisent des déchets. Mais l’argument qui devrait le plus vous alerter est celui qui concerne votre santé. En effet, un flou législatif laisse la liberté aux fabricants de protections périodiques de ne pas indiquer la composition de leurs produits d’hygiène. Cela devrait vous inquiéter, car tout de même, ceux-ci sont directement en contact avec votre intimité. D’ailleurs, en 2019, une enquête de 60 Millions de consommateurs a révélé la présence de nombreux produits chimiques potentiellement toxiques, dont des phtalates ou des résidus de pesticides, dans certaines protections périodiques. Bref, tout cela n’est pas très rassurant.

 

Les protections réutilisables : parce que notre santé le vaut bien !

Au moment où les jeunes filles ont leurs premières règles, il pourrait être intéressant qu’elles soient sensibilisées à la possibilité d’utiliser des protections réutilisables, encore faudrait-il qu’elles soient au courant de leur existence ! En effet, il faut chercher un peu pour trouver des alternatives aux protections jetables. Heureusement, vous êtes au bon endroit ! Si vous ne les connaissez pas encore, elles sont au nombre de trois : la culotte menstruelle, la serviette hygiénique lavable et la coupe menstruelle en silicone. La culotte menstruelle est probablement ce qui existe de plus confortable dans le domaine des protections périodiques, l’essayer, c’est l’adopter ! Si vous préférez la forme « classique » des serviettes hygiéniques à placer dans votre shorty, vous disposez de celles en coton bio et lavables. Enfin, la coupelle menstruelle séduira les femmes qui sont peut-être plus à l’aise avec leur vagin qu’avec leur lave-linge.

 

Entre culottes menstruelles + cup et protections jetables, mon cœur balance

Maintenant que vous êtes un peu mieux informée sur ce qui existe dans le monde des protections menstruelles, vous vous posez peut-être la question de savoir laquelle choisir. L’enjeu n’est pas d’opter pour la plus écologique, la moins chère ou la plus naturelle, mais pour celle qui vous correspond le mieux et avec laquelle vous serez la plus à l’aise. Même si nous avons envie de vous dire qu’entre les culottes menstruelles, associées à la cup, et les protections jetables, il n’y a pas photo, c’est à vous d’évaluer les avantages et les inconvénients de chaque type de protection périodique. Ainsi, en ayant pesé le pour et le contre, vous êtes sûre d’opter pour celle qui vous conviendra parfaitement.

Après ce petit voyage au pays des protections menstruelles, vous avez tous les éléments en main (ou plutôt, dans la culotte !) pour prendre la meilleure décision pour vous, votre santé et votre confort. La balle est dans votre camp. Mais si vous êtes arrivée ici, nous avons déjà une petite idée de ce que vous choisirez !

Avis client marguette.com