Une protection écologique et réutilisable !

Comment laver sa culotte de règles ?

Faire le choix d’utiliser une culotte menstruelle c’est faire le choix d’une protection écologique et réutilisable car lavable.

Bien entretenir vos culottes de règles, c’est important pour les faire durer dans le temps, on estime qu’avec un bon entretien elles pourront vous suivre durant 5 à 7 ans. Pour cela, il faut avant-tout la chouchouter pour qu’elle conserve ses bonnes qualités d’absorption et son imperméabilité.

Il y a quelques petits conseils simples à savoir.

Bien vivre sa féminité : tout un programme !
Se reconnecter à sa puissance féminine

Certes, c’est moins simple qu’ouvrir une poubelle pour jeter sa serviette hygiénique ou son tampon mais vous verrez laver son sang, ça apporte une autre dimension à nos règles. Le fait de mettre clairement les mains dedans, nous reconnecte à notre puissance féminine, à la célébration des règles, là où longtemps on nous a plutôt transmis d’en avoir honte, vous aurez un rapport plus sain avec vos menstruations. La culotte de règles brise un tabou.

L'avis de Juliette

“Je suis beaucoup moins « dégoûtée » par mon propre sang, je m’en fiche de devoir rincer mes protections lavables et donc devoir toucher au sang, j’ai un rapport plus sain aux règles je dirais. Je me sens moins sale et plus au sec, et plus du tout d’irritations liées aux produits toxiques que contiennent les protections jetables.”

Étape 1 - Votre culotte menstruelle est neuve

Vous avez sans doute hâte d’avoir vos prochaines règles pour l’essayer !

Mais avant de la mettre au placard dans l’attente de vos menstrues, il va falloir laver votre lingerie une à deux fois.

Les raisons sont simples :

  • La première étant que la culotte a voyagé et connu plusieurs mains de sa confection jusqu’à chez vous
  • La deuxième, la plus importante : l’absorbant situé sous la couche en contact avec vos muqueuses a besoin d’être gorgé d’eau pour mieux absorber. Pour vous donner une image, c’est comme lorsque vous utilisez une serviette de bain neuve, au départ elle est douce mais n’essuie pas bien, au fur et à mesure des lavages, elle éponge beaucoup mieux ! Votre culotte c’est tout simplement pareil, plus elle aura été lavé meilleure sera son absorption.

Étape 2 - L’entretien de vos culottes menstruelles pendant vos règles

Un petit tips pour commencer : au cours de la journée, lorsque vous vous rendez aux toilettes, avec du papier-toilette, vous pourrez déjà enlever les caillots de sang s’il y en a. Cela vous évite un inconfort ou un débordement, sait-on jamais.

Le pré-lavage ou rinçage de vos culottes de règles en 3 minutes :

Après avoir porté votre lingerie menstruelle, elle est imbibée de votre sang. Il va falloir la rincer à l’eau froide ou tiède, jamais plus de 37 degré pour ne pas cuire le sang. Pour la rincer, c’est très simple, il vous suffit de faire couler l’eau sur la zone de protection et de presser/tapoter pour faire dégorger le sang. Vous allez alors voir votre sang couler et partir avec l’eau. Au bout de 2 ou 3 minutes, l’eau sera translucide, ce qui signifie que votre culotte est parfaitement rincée.

Au quotidien, il est inutile de faire tremper pendant des heures vos sous-vêtements de règles.

Si vous utilisez les culottes pour des fuites urinaires, vous pouvez faire le prélavage en lançant un cycle de rinçage sur votre machine à laver.

Le lavage de vos culottes menstruelles

Vous allez pouvoir laver votre culotte menstruelle à la main ou bien en machine avec le reste de votre linge. Ici c’est propre à votre organisation en corrélation avec le nombre de culottes de règles que vous possédez.

Pour le lavage à la main :

Nous recommandons l’utilisation du savon le détachant de la marque Néobulle ou bien l’utilisation d’un savon de Marseille vert cuit au chaudron (marque Marius Fabre ou Le Fer à Cheval). Évitez les savons de Marseille blanc qui risquent d’être trop gras et de boucher les fibres de l’absorbant, à la longue c’est la fuite assurée.

Frottez doucement le savon sur votre culotte mouillée, vous pouvez laisser agir quelques minutes puis rincer longuement pour bien faire partir le savon.

Pour le lavage en machine :

Si votre culotte est tâchée, comme toute tâche, appliquez du détachant dessus et mettez-la en machine avec votre linge quotidien.

Le mieux pour protéger vos culottes menstruelles des scratchs, fermetures éclairs ou du tambours c’est de les mettre dans un filet de lavage. Vous éviterez d’avoir une mauvaise surprise en sortant votre linge.

L’idéal serait de régler votre machine sur le mode délicat à 30 degrés.

Quelles lessives utiliser pour l’entretien de vos culottes menstruelles ?

Que ce soit pour le lavage à la main ou en machine, les lessives écologiques sont à privilégier, vous les repérez grâce aux labels Ecocert et Ecolabel EU.

Évitez les lessives trop grasses et contenant des agents de blanchiments, azurants optiques, polycarboxylate ou encore plus de 5% de parfum.

N’utilisez jamais d’assouplissant, ils sont tous trop gras pour les fibres.

Voici quelques lessives écologiques que nous recommandons : 

  • Lessive maison avec savon de Marseille vert Marius Fabre
  • Rainette Aloé Vera
  • Lessive Ecodoo liquide lavande
  • Lessive Etamine du lys de bébé
  • Lessive Ulrich
  • Lessive écologique super U
  • Lessive Soapix liquide
  • Biocoop liquide
  • Body Nature liquide 
  • Les petits bidons

Si durant votre cycle vous lavez chaque jour vos culottes à la main pour avoir un roulement entre le lavage et le séchage, une fois que vos règles sont terminées, il est recommandé de bien toutes les passer à la machine à laver pour bien éliminer les bactéries avant vos prochaines règles.

Le séchage de vos sous-vêtements de règles

Le séchage de vos culottes se fera toujours à l’air libre. Elles ne peuvent pas être séchées en sèche-linge car la partie imperméable de la culotte risquerait de s’abîmer en étant chauffée. Ne la posez pas non plus sur un radiateur, à proximité sur un étendoir oui, dessus non.

Tips : pour un séchage plus rapide, retournez votre culotte menstruelle de façon à ce que la partie absorbante soit à l’extérieur. C’est elle la plus longue à sécher.

Si vos culottes en coton bio sont trop longues à sécher, vous pouvez opter pour notre shorty en laine mérinos.

Help !

Ma culotte menstruelle n'absorbe plus, j'ai des fuites et/ou des mauvaises odeurs, que faire ?

Après plusieurs mois, voire plusieurs années d’utilisation, votre culotte peut moins absorber. Une culotte de règles qui n’a plus sa capacité totale d’absorption, c’est du sang qui stagne plus longtemps sur la couche de coton biologique et donc qui engendre fuites, parfois mauvaises odeurs et sensation d’humidité.
C’est ce que l’on appelle l’encrassement des fibres.

“Mais pourtant je lave ma culotte d’après les recommandations…”

Au fil du temps, c’est le calcaire et les résidus de lessives (surtout si vous avez une machine économe en eau) qui peuvent venir obstruer les fibres.

Pour rappel, l’absorbant en bambou ou en eucalyptus, présent dans le pad IntimR est naturellement antibactérien car ses fibres sont des boucles larges et aérées = l’air circule. Si des résidus bouchent les boucles, l’air ne circule plus et le sang n’a plus la place d’être absorbé, c’est aussi simple que cela.

Lorsque cela arrive vos culottes de règles ne sont pas fichues, il va falloir faire un nettoyage en profondeur grâce à l’ingrédient magique : le percarbonate de soude alias l’eau oxygénée solide. Il est détachant, dégraissant, désinfectant, détartrant, et agit comme anti-odeurs.

Comment décrasser sa culotte de règles ?

Munissez-vous de votre culotte propre, d’une bassine, d’eau bouillante et de percarbonate de soude.

Ajoutez une cuillère à café de percarbonate de soude à un litre d’eau bouillante. Laissez la température de l’eau baisser à 40 degrés puis plongez-y votre culotte pendant 4h. Rincez-la à l’eau claire puis remettez-la en machine.

L’opération peut être répétée plusieurs fois.

Ma culotte menstruelle reste tâchée, elle a comme une décoloration rouge. Pourquoi ?

Il peut arriver que le coton bio en contact avec vos muqueuses soit décoloré. Une tâche telle une goutte de Javel sur le tissu noir.

C’est un phénomène qui arrive lorsque les pertes menstruelles ou les pertes blanches sont trop acides.

Rassurez-vous cela n’entrave pas la qualité de vos culottes.

Le meilleur moyen d’éviter cela c’est de bien faire l’étape de prélavage assez rapidement après avoir enlevé vos sous-vêtements.

Avis client marguette.com