Enter your keyword

Julie de Banana Pancakes

Julie de Banana Pancakes

“J’ai toujours été intéressée par l’écologie mais, plutôt par le biais de la protection des Océans. Dans ma vie quotidienne, le déclic a été radical lors de ma grossesse.” Interview de Julie de Banana Pancakes

Marguette présente Julie du blog Bananapancakes.fr

Parlons de toi : Julie, tu es la créatrice du blog bananapancakes.fr peux-tu te présenter ?

Julie, 32 ans, je suis docteur en droit dans la vraie vie, encore en recherche d’une voie professionnelle qui me corresponde et je suis derrière le clavier de Banana Pancakes depuis 10 ans maintenant ! Sinon, j’habite le sud-ouest, j’ai un amoureux, une fille de 4 ans, un « beau-fils » de 8ans et un chien un peu envahissant ! Je suis aussi légèrement obsessionnelle des plantes vertes, de Harry Potter, de la couleur bleue et de la pâte de coings ^^

Parlons de ton blog : Banana Pancakes en quelques mots c’est quoi ?

Banana Pancakes, c’est avant tout un espace de partage de tout ce qui se passe dans ma vie et dans ma tête ! S’intéresser à l’environnement, à l’écologie, au zéro déchet, etc. c’est passer beaucoup de temps à lire, à rechercher, à comprendre. Je suis complètement passionnée par tout ça mais, je comprends aussi que ce ne soit pas le cas de tout le monde. Pourtant, beaucoup de personnes veulent des informations, des idées, des retours d’expériences, sans avoir à passer les dizaines d’heures que j’y passe. J’ai voulu orienter mon blog un peu pour ça, pouvoir aider ceux qui veulent des informations ou des conseils, sans avoir du temps à y consacrer. Et comme j’ai toujours plein de choses à dire, Banana Pancakes, c’est aussi pas mal de billets d’humeurs qui dépassent la thématique green pour aborder d’autres sujets qui me tiennent à cœur.

Quelles ont été tes motivations à ouvrir ton blog ?

À l’origine, Banana Pancakes était un blog de cuisine ! Mais peu à peu, j’ai commencé à parler d’autres sujets, jusqu’au jour où je me suis rendu compte que je n’aimais plus parler cuisine mais, que j’avais beaucoup de choses à dire sur la thématique « green ». Et surtout, j’avais un retour plutôt positif de mes lecteurs et j’ai finalement compris que ce que j’estimais aller de soi pour moi, n’était pas le cas de tout le monde ! J’ai aussi parallèlement travaillé dans un domaine proche de l’environnement et j’ai réalisé que cela intéressait beaucoup de monde d’avoir plus d’infos, plus de décryptage pour un mode de vie un peu plus green !

Parlons green : ton déclic écologique vient d’où ?

J’ai toujours été intéressée par l’écologie mais, plutôt par le biais de la protection des Océans. Dans ma vie quotidienne, le déclic a été radical lors de ma grossesse. Du jour au lendemain, je ne supportais plus aucun produit et comme j’ai eu les hormones sympa, j’ai pu me passer de beaucoup de produits qui me semblaient auparavant indispensables. J’en ai profité pour rendre ce changement durable, pour revoir ma routine, aller au plus simple et surtout, j’ai vidé presque les ¾ de ma salle de bain pendant ces 9 mois ! Une fois que j’ai eu ma fille, c’était un virage sans retour, je savais lire les compositions des produits, je savais l’impact de ma consommation alors j’ai tenté de continuer dans cette voie (et de la partager sur le blog !). Petit à petit, je me suis intéressée à d’autres thématiques comme le zéro déchet, le minimalisme, la mode éthique

Quel est ton geste green indispensable dans ta vie quotidienne ?

Difficile d’en garder un seul ! Le geste que j’ai adopté le plus facilement et qui me suit tous les jours, c’est d’avoir toujours un tote bag sur moi ainsi qu’une gourde d’eau ou une tasse pour le café si je vais travailler à l’extérieur.

Ton conseil à ceux qui débutent ?

Dans la routine « slow », je dirais que le premier geste qu’on peut tenter, c’est le combo huile végétale/aloe vera en hydratant le soir. Le plus compliqué dans le passage au naturel, à mon sens, c’est tout ce qui concerne les cheveux tant ils mettent du temps à s’y habituer (même si c’est pour être bien plus chouettes après !).

Après, j’ai tendance à dire que le plus problématique ce sont les produits qu’on ne rince pas ou que l’on peut avaler comme le baume à lèvres. Parmi les produits les plus toxiques à évacuer rapidement, je dirais qu’il faut un bon baume à lèvres bio, un déodorant à la composition clean et des protections intimes non toxiques (cup, serviettes bio, protections lavables…il y a le choix maintenant!).

Parlons beauté green : quelle est ta routine beauté ?

Elle est plutôt minimaliste maintenant. De l’huile végétale et de l’aloé vera en guise d’hydratant, de l’huile végétale pour le démaquillage, un savon saponifié à froid pour le nettoyage et un hydrolat pour rincer l’eau du robinet. De façon ponctuelle, je fais des gommages au sucre fin ou des masques au rhassoul ou au miel. J’ai toujours quelques flacons d’huiles essentielles dans la salle de bain pour les moments où ma peau va moins bien, avec en chouchou l’huile essentielle de lavande fine.

Et enfin ton produit chouchou sur le shop ?

Clairement, j’adore toutes les marques que tu proposes ! Si je devais choisir, je prendrais un produit de Make it beauty, qui est une chouette marque quand on se lance dans la slow cosmétique. Avec un gros coup de cœur pour l’huile végétale de thé blanc et pour l’aloé vera natif (je sais, ça fait 2 produits^^).

♦♦♦

Merci Julie d’avoir eu la gentillesse de répondre à cette interview 🙂

J’aime beaucoup sa simplicité et sa vision du “green”. C’est pour cette raison que je l’ai choisi pour inaugurer ma première interview de mes médias green favoris. Je ne me lasse pas de lire ses articles !

Voici une sélection de mes 5 articles préférés sur son blog (le choix n’a pas été facile j’avoue…):

J’espère que cette interview pleine de bons conseils vous aura plu et que vous avez eu le plaisir de découvrir ou re-découvrir l’univers de Julie 🙂

Et vous, quelle blogueuse aimez-vous ?


Initiez-vous à la beauté green avec le guide de conseils de base en 5 étapes

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :